Thierry Plantey

C’est dans un premier temps en tant qu’exposant que j’ai découvert le Point Limite ;

J’y présentais alors un travail de dessins sur post-it, dans lequel j’investissais plusieurs registres, techniques et médias, dont celui de la photographie.

Cet aspect hybride, je l’ai retrouvé par la suite en tant que spectateur, dans les expositions qui ont suivi : j’y ai trouvé un lieu d’expériences visuelles et sonores, un espace de jeux hors limites.

  • Cursus universitaire en Arts Plastiques, faculté Aix-Marseille
  • Exposant au Point Limite en 2014 : exposition « Post-it »